Les Broqueville de Belgique issus de la bastide de Monfort en France
Signature de Félix Broqueville en tant que parrain de baptême, le 4 décembre 1688, de Jeanne Bonne fille de Jean et de Catherine Broqueville

Signature de Félix Broqueville en tant que parrain de baptême, le 4 décembre 1688, de Jeanne Bonne fille de Jean et de Catherine Broqueville

Voilà un prénom pas courant dans la famille Broqueville. il est l’unique porteur de ce prénom et est donc aisément identifiable. Félix Broqueville est issu de la branche bourgeoise et est fils de Jean et de Blasie Carrette.Ses grands-parents sont Jehan et Anne Carrette. Il a 6 oncles et tantes dont Blaise qui est seigneur de Maussombat marié à Catherine de Manas de la puissante famille des seigneurs d’Homps. Félix a 6 frères et soeurs soit mort en bas âge soit on ne connait pas leurs destins. Une de ses soeurs, Catherine, épouse Jean Bonnes dont Jeanne née en 1688 est sa filleule. Il aura trois cousins Libéros, 1 cousin Ponsin, 6 cousins Lamic, une seule cousine Broqueville connue (Marie) et le dernier descendant du seigneur de Maussombat, Isaac.

Il est né à Monfort le 28 mai 1652 et décédé à Saint-Malo le 21 janvier 1727, âgé donc de 74 ans. Il a eut une vie militaire assez tumultueuse puisqu’on le retrouve dans différents régiments parcourant la France. Ses états de service ont été consignés à l’Hôtel des Invalides à Paris puisqu’il en a été le pensionnaire durant plusieurs années (1).

Ainsi on peut y lire ceci en vieux français :
« Reçu à l’hostel des invalides le 13 Avril 1686
Acte Felix Broqueville dit Montfort, agé de 35 ans, Natif de Monfort en Gascogne, Soldat du Seigneur de Cottignon (2), Régiment de Champagne (3), ou il a servi 18 ans, portez dans Son Certificat, et auparavant dit avoir Servi 5 ans dans Piedmont (4), Il est Estropié de la Cuisse Gauche d’une fluxion qui luy est Survenue dans Le Service, et est Catholique.
– Soldat jusqu’a guérison
– Depuis le 5 juillet 1686 reçu pour toujours.
– Le 23 Novembre 1688. Il est entré dans le Service en la Compagnie du Sieur de Lacosme Régiment de Guienne (5)
– Depuis le 8 mai 1698 il s’est présenté avec des certificats qui justifient qu’il a toujours servi depuis qu’il est sorti de l‘hostel en qualité de sergent
– Le 21 Janvier 1727. Il est décédé a St Malo y étant en détachement ».

Voilà la petite histoire d’un membre de la famille Broqueville né à Monfort et mort à Saint-Malo. Qui sait, durant sa vie de soldat, il peut-être essaimé en France. Il faut reconnaître qu’il est le seul de sa fatrie à vivre aussi vieux que lui. Son seul frère, Sernin est né en 1656 et est décédé en 1675, à l’âge de 19 ans. Comme on ne connaît pas le destin de son cousin Isaac, seigneur de Maussombat, Félix est le dernier des Broqueville de la branche Bourgeoise.

Géry de Broqueville

(1) Archives Hôtel des Invalides, Cote S.H.D. 2Xy10, Acte n°003914

(2) Se serait-il engagé comme soldat du seigneur de Cotignon sous les auspices de sa cousine lointaine Brigitte de Cotignon (1627-1697). Nul ne le sait, mais cela peut rester probable d’autant que les Broqueville sont très nombreux à Monfort à cette époque.

(3) Le 7e régiment d’infanterie de ligne (ou 7e RI) est un régiment constitué en 1569, sous le nom de régiment de Champagne constitué de quatre compagnies de gardes du roi. Sa devise est « valeur et discipline ».

(4) Le régiment de Piémont a été créé en 1498 mais a pris le nom de Piémont en 1585. Il a été dissous en 1815. Au XVIIIe siècle, il portait le nom de 4e régiment d’infanterie.

(5) Régiment de Guyenne a été créé  en 1684.

Lieux de résidences de Félix Broqueville

[mappress]

Catégories

Archives

Calendrier

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Diapos