Les Broqueville de Belgique issus de la bastide de Monfort en France
Troupes belges à Saint-Trond en 1914

Troupes belges à Saint-Trond en 1914

Et c’est en France, dans l’émission « La marche de l’histoire »  que l’on va citer au moins trois fois Charles de Broqueville comme chef du gouvernement belge dans les prémices de la guerre qui a commencé le 4 août 1914, pour la Belgique.

Cette émission produite par la radio sera suivie de plusieurs autres « Marche de l’Histoire » mais cette fois-ci elle est commentée par Laurence Van Ypersele, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université catholique de Louvain. Elle est membre du centre International de la Grande guerre basée à Péronne (cliquez ici). Elle donne un éclairage intéressant sur l’état d’esprit du gouvernement qui, visiblement, s’attendait depuis 1912 à un ultimatum fait par l’Allemagne. Toute la question était de décider quelle décision prendre. La Belgique voulait, à tout prix, gardé sa neutralité. Si elle se rangeait tant du coté allemand que du coté français, s’en était fini de sa neutralité. Si elle refusait aux Allemands d’entrer sur son territoire dont le but ultime était de prendre Paris, alors la Belgique gardait sa neutralité. C’est le choix de défendre sa neutralité et donc son territoire qui a prévalu.

Pour relire les événements de 1914, je vous invite à cliquer ici pour retrouver les différents textes que j’ai déjà écris sur les débuts de la guerre.

Voici le lien sur l’émission podcastée de France Inter du 11 novembre : http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=763134

Géry de Broqueville

Catégories

Archives

Calendrier

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Diapos