Les Broqueville de Belgique issus de la bastide de Monfort en France

Mesurer l’état d’une fortune avec des sacs de blé

De temps en temps, l’on voir apparaître chez les notaires, des acte de consignation, mais parfois aussi des actes de réquisition d’un certain nombre de « sacs de blé froment, bon et marchand, mesure de Monfort » comme monnaie d’échange en vue de payer la taille due au roi de France.

Dans un acte de consignation (1) datant du 19 décembre 1624, on voit Bernard Broqueville consul de Monfort signant un document qui consigne dans les mains de Blaise Gissot marchant de Monfort, 91 sacs de blé au nom de Marie Busquet, veuve de Pierre Broqueville d’Empiroy (2).Dans l’article « Marie Busquet, femme d’affaire » (3), j’avais déjà montré combien cette femme gérait les biens de son mari, tout en restant illettrée, ainsi que ses propres biens à Saint-Léonard. Le présent texte nous donne l’état de la fortune de Marie et de ses enfants qui ne concerne que Monfort. Payer une taxe de 91 sacs est énorme. Quand on sait que la moyenne du paiement de la taxe tourne autour de quelques sacs par an, pas beaucoup, sauf pour les très gros propriétaires terriens. Visiblement marie en fait partie.

Le fait de payer avec des sacs confirme bien de la rareté de la monnaie à Monfort, comme je l’ai écrit dans un article précédent. Le texte n’indique pas la valeur marchande de ces sacs, ce qui aurait donné une indication. En tout cas, le roi ne se contente pas de sac de blé mais bien d’argent. C’est donc Blaise Gissot qui va transmettre cette argent au consul.

 Géry de Broqueville


(1) Notaire Mazars coté E1464 aux AD32 (22008-22009)

(2) Pierre Broqueville est décédé le 2 janvier 1623. il est le fils de Joseph et de Sibile Delau. Il est l’auteur de la branche des Empiroy. De sa femme, il a eut quatre filles et un fils.

(2) Voir l’article en cliquant ici.

Catégories

Archives

Calendrier

octobre 2017
L M M J V S D
« Sep    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Diapos