Les Broqueville de Belgique issus de la bastide de Monfort en France

Pacte de mariage de Pierre Gouig et Bernarde Broqueville

Ce pacte de mariage est conclu le 12 février 1623 par le notaire Lauzéro (1). Dans la maison de Janotet Broqueville marchand (…) « se sont constitués en leur personne Jean et Pierre Gouig marchand habitant de la ville de Lavit en Lomagne d’une part et ledit Broqueville et Guillaumette Lanne marié et Bernarde Broqueville leur fille habitants dudit Monfort d’autre qui de leur bon gré et bonne volonté et ?? arrêtant (1 ligne) et passer les pactes de mariages d’entre ledit Pierre Gouig et ladite Bernarde Broqueville en la forme (…).

Premièrement a été arrêté que ledit Pierre Gouig prendra pour femme et morale épouse ladite Bernarde Broqueville et de même ladite Broqueville prendra pour mari et légitime époux ledit Gouig lequel mariage se solennisera en notre sainte mère l’église quand l’une partie requérera l’autre et pour supportation de la charge dudit mariage ?? ?? ?? ledit Janotet Broqueville père a constitué en dot à ladite Bernarde Broqueville sa fille future épouse la somme de 600 livres, un lit garni de couette, deux coussins à plumes, le tout garni de toile de xonan et baudrier,  12 linceuls poil de lin, deux robe, l’une et l’autre de poil rase (…) deux cotigeons l’un de camelot à fil retors et l’autre brun orange garni de bandes de taffetas en passement de soie, deux nappes, deux douzaines serviettes poil de lin, deux coffres de rangement l’un de 4 à 5 pannes fermé avec la clé (…)

Et aussi en considération du mariage ledit Jean Gouig père a rendu du présent pacte quitte à ?? ?? dudit Pierre Gouig son fils futur époux de tous les droits ?? pour ce jourd’hui et donne les droits a cause par le testament de feue Anne Lalauze mère dudit Pierre Gouig et en quoi que puisse ?? offrir en futur au lieu et juridiction de Lazaret au pacte pour y faire à plaisir et volonté (…) ledit Gouig père pourra subvenir à la dépense des futurs mariés ?? et habiterons avec ledit Gouig père sans que icelle Gouig fils ne puisse à la demande faire autre démarche à prévoir (…)« 

Bernarde est fille de Janotet Broqueville (vers 1564-1652) et de Guillaumette Lanne. Nous avons la signature de Janotet, de ses cousins germains Jean Broqueville (m. Françoise de Saint-Arroman) et Bernard (Barthélemie Espiau), de son neveu Jean Broqueville (m. Gratienne de Pujos) et de Blaise Broqueville (m. Catherine de Manas). Il est dit aussi dans le texte qu’il y a deux Joseph présent mais aucun des deux ne signe le document. Le pacte de mariage montre aussi que le père de Pierre Gouig donne à son fils une maison dans l’enclos de Lavit pour y loger avec son épouse. C’est donc à Lavit qu’il faut chercher une descendance éventuelle de ce couple. Malheureusement, les archives départementales de Tarn et Garonne ne remontent que jusqu’en 1731 pour le canton de Lavit. C’est donc peine perdue de chercher de ce coté-là sauf s’il existe des archives municipales, ce qui ne semble pas le cas.

Quant au nom exact de Pierre, j’ai retenu le nom de Gonog pendant tout un temps. En cherchant ce patronyme dans le Tarn et Garonne je ne le trouve pas, ni celui de Gouig. Par contre on trouve ce dernier patronyme de manière assez abondante dans les Pyrénées du coté de Pau notamment. Je retiens donc ce patronyme.

Géry de Broqueville

(1) Notaire Lauzéro 3E8861 (18807-18816)

Catégories

Archives

Calendrier

novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Diapos