Les Broqueville de Belgique issus de la bastide de Monfort en France

Un Broqueville philosophe-biodynamiste

Le logo de Pas à Pas

Il est vrai que je ne parle pas beaucoup de mes activités alors que je consacre beaucoup de temps à la rédaction d’articles sur la famille Broqueville. Au fond puisque j’en suis un, j’ai décidé de parler un peu de mes activités.

Comme on le vois à travers ce blog, mes ancêtre étaient vignerons et propriétaires terriens. Je n’ai toujours pas la preuve de leur implication pratique dans l’agriculture mais ils connaissaient très bien la pratique puisqu’ils prennent en gasaille des bestiaux ou encore loue à demi-fruit leur terre, histoire de se nourrir quand même du produit de la terre.

Les Broqueville actuels sont probablement pour la plupart dans des métiers de services. Toutefois quelques-uns sont encore agriculteurs, la plupart se convertissent au bio voire à la permaculture. C’est mon cas aussi. Durant 10 ans j’ai été vigneron et maître de chai dans le vignoble de La Mazelle. Il était temps de me faire remplacer par un plus jeune qui va mener la barque avec de nouvelles idées et techniques vu sa formation en œnologie. Depuis 2014-2015, je m’initie dans la recherche des meilleures façons de cultiver la terre en l’enrichissant pour obtenir la plus grande production avec uniquement des moyens naturels. Je me suis formé en 2015 à la biodynamie dans une association belge, « Terre & Conscience » et je n’arrête pas de poursuivre ma formation dans différents domaines.

Je suis philosophe par ma formation universitaire et biodynamiste. Je me suis toujours demandé ce qui pouvait bien pousser l’être humain à créer des écoles. Ainsi, il y a l’école de la permaculture, l’école de la biodynamie, celle de l’agroécologie, chacune balayant d’un revers de la main les arguments des autres, alors que toutes travaillent à l’amélioration du sol. Nous sommes tous dans une quête type « mission impossible » : sauver la planète et plus particulièrement nous sauver, alors que nous sommes déjà dans un immense système de suicide collectif !

Conscient qu’il est temps pour tous, d’agir pour changer notre mode de vie actuel, un ami, Florian t’Serstevens et moi, nous avons lancé des formations données dans le cadre d’une association Pas à Pas en vue de  pousser les personnes à lancer leur propre potager chez eux. Bien sûr les uns ont une terrasse ou un balcon, une courette ou un jardinet, un grand jardin ou une forêt. Tous peuvent créer même sur une surface réduite un potager qui va leur donner plus d’autonomie alimentaire pour lutter contre les grandes surfaces qui vendent des produits alimentaires nocifs pour notre santé.

Pas à Pas est donc une toute jeune association qui assure des formations dans tous les domaines basées sur les expérimentations de notre potager de 93 m2. En 2017, nous avions 70 m2 avec une production de 257 kg de légumes, de quoi nourrir une famille au sens large. Le fait que j’écrive des articles dans ce blog me donne toujours l’envie de comprendre d’où viennent les techniques développées par les uns et les autres. Bon nombre de techniques actuelles se reposent sur la connaissance des anciens. D’ailleurs le fait que je me sois formé à la biodynamie n’est pas innocent. Cette pratique est basée sur une philosophie, l’anthroposophie inventée par Rudolph Steiner et applique des techniques basées sur celles des anciens comme l’application du calendrier lunaire, pratiques que mes ancêtres appliquaient certainement dans leurs vignes ou dans leurs chais.

Après une année de formation, la télévision s’intéresse déjà à nos activités. La première qui ouvre le feu est une télévision du Brabant wallon, en l’occurrence TVCom dont on peut voir le reportage en cliquant ici.

Géry de Broqueville

Catégories

Archives

Calendrier

septembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Diapos