Les Broqueville de Belgique issus de la bastide de Monfort en France

Blaise Broqueville est issus de la branche bourgeoise et est fils de Jehan et de Anne Carrette.Il a épousé Catherine de Manas (+1675) et a donné naissance à Isaac qui est consul en 1661 et s’auto-proclamme substitut du procureur du roi. il meurt sans postérité connue.

Blaise est élu consul en 1643 avec noble Alexandre de Faudoas, seigneur de Saint-Aubin, Jeannet Dufaut et Bertrand Brunet.

Le 23 novembre 1652, il met un de ses jardins à disposition de la communauté, situés à coté de la chapelle Saint-Blaise, pour y enterrer les morts de la peste. (ref : 4487) On y voit qu’il a déjà associé la seigneurie de Maussombat à son nom.

Le 26 décembre 1652, il assista à la jurade où Limoges, consul, se plaint des difficultés qu’il y a à réunir les jurats pour délibérer sur les affaires de la communauté, à cause de leur absence dû à la maladie ou la peste. Il demande et obtient l’établissement d’une commission de huits jurats, qui joints aux consuls, s’occupent de tout ce qui a rapport « a l’interest public ». Blaise fut élu membre de cette commission.

Le 28 octobre 1654, Blaise assiste avec sa femme Catherine de Manas au baptême de sa nièce Catherine Broqueville, fille de Jean, marchand et Blasie Carrette. Depuis 1654, Blaise rajoute à son nom celui de sa seigneurie. Ainsi il signe Broqueville-Maussombat.
Le 26 mars 1658, Blaise Broqueville est avec sa soeur, parrain de sa nièce, Anne fille de Jean, marchand et de Blasie Carette. Le 23 avril 1658, avec sa femme, Blaise est parrain de son neveu Blaise Libéros fils de Jean, marchand et de Louise Broqueville. Toujours en 1658 il est parrain de Blaise Artigau tandis que sa femme en est la marraine.

Premier consul en 1660, Blaise fait réparer les murailles de la ville et la porte de Sainte-Gemme qui tombaient en ruines. La dépense se monta à 30 livres.

Le 17 décembre, il porta plainte contre noble Jean de Vigiers, seigneur d’Esparbès qui l’avait menacé lorsqu’il était allé « exécuter son métarier ». Blaise avait fait saisir les meubles du métayer qui avait refusé de payer les tailles. Son maître avait pris parti pour lui comme seigneur direct d’Esparbès.

Le 26 juin, le seigneur de Maussombat assiste au mariage de sa cousine, demoiselle Jeanne de Lauzero, fille de Me Bertrand de Lauzero, avocat, et de demoiselle Claire de Ferret, avec noble Félix de Thomas, sr de Labarthe, fils de feu noble Bernard et de demoiselle Anne de Roquade.

En 1647, le répertoire des biens de Blaise sont consignés dans un registre de taille. Ce registre comporte 39 terres autour de Monfort et 2 maisons dans la ville. (ref :  2679-2690)

En 1675, il est à nouveau consul alors qu’il a été premier consul en 1660.

Notes

Pour découvrir sur une carte, la seigneurie de Maussombat, cliquez ici. Pour lire le cadastre de 1665 reprenant les terres de Blaise, cliquez ici.

Album photos de Maussombat

Catégories

Archives

Calendrier

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031