Les Broqueville de Belgique issus de la bastide de Monfort en France

On s’amuse bien chez les notaires

Depuis des années, j’arpente les registres des notaires de Monfort et dans de nombreux cas, j’ai été intrigué par les cartes à jouer qui s’y trouvent non seulement glissées dans les actes mais aussi accrochée par un fil de papier aux pages, généralement au début du registre, très rarement au milieu.

Cette pratique est-elle courante chez tous les notaires du feznsaguet ? Est-ce une pratique monfortoise uniquement ? Est-ce un jeu moyen pratique de classement des registres chez les notaires ? Tous les notaires de Monfort, du XVIIe siècle l’on au moins utilisé une fois… Voici une liste non-exhaustive chez quelques notaires de Monfort aux Archives départementales du Gers à Auch classée par année :

  • de Bosquery, registre coté 3E8791 de l’année 1521 (14957-14958)
  • Laurent Mazars, registre coté E1455 de l’année 1599 (21868)
  • Lauzéro, registre coté 3E8843 de l’année 1600. (13151)
  • Laurent Mazars, registre coté E1456 de l’année 1602. (21881)
  • Laurent Mazars, registre coté E1459 de l’année 1619. (21902)
  • Laurent Mazars, registre coté E1460 de l’année 1620. (21914)
  • Laurent Mazars, registre coté E1461 de l’année 1621. (21924)
  • Lauzéro , registre coté 3E8860 de l’année 1622. (18590)
  • Laurent Mazars, registre coté E1465 de l’année 1626. (22031)
  • Guillaume Labaule, registre coté 3E8834 des années 1641-1646 (12887)

J’imaginais que ces cartes à jouer étaient considérées comme des signets, ou des pense-bête avec une inscription au dos. Il n’y en a qu’une seul carte à jouer dont il est écrit quelque chose au verso de la carte comme ci-dessous.

Géry de Broqueville

Catégories

Archives

Calendrier

octobre 2018
L M M J V S D
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031