Les Broqueville de Belgique issus de la bastide de Monfort en France

Larroque d’Empiroy

Apparition pour la première fois de Larroque d'Empiroy.

Apparition pour la première fois de Larroque d’Empiroy.

Les différentes branches de la famille Broqueville se sont séparées en portant des noms de lieux différents comme Empiroy, Endardé, Maussombat. Il y a eu au XVIIIe siècle aussi les Colomé, les Garros, les Larroque, alors que les Empiroy ont disparu le siècle précédent.

L’acte de décès d’une habitante d’une métairie nous donne un élément nouveau. Ainsi : « Le 5 septembre 1752 est morte à Larroque d’Empiroy, Marie Faget âgée d’environ 60 ans. Son corps fut inhumé le 6 en présence de Mathieu Berdiès et Blaise Dat qui n’ont su signé requis par moi. Signé Deluc vicaire« .

Pierre Broqueville et sieur d’Empiroy et est l’auteur de la branche des Empiroy. Il est fils de Joseph et de Sibile ou Sibele Delau. Pierre décède le 2 janvier 1623. Il s’est marié avec Marie Busquet qui porte le nom d’une métairie de Saint-Léonard, village se trouvant à 11,5 km de Monfort. La génération suivante, ses enfants sont donc des Broqueville d’Empiroy. Jean (+1662) est l’aîné des garçons il est déjà sieur de Larroque et d’Empiroy. Il se mariera, le 19 septembre 1648, avec Marguerite Dulaur (+ vers 1667) native de Marsac. Ce couple donnera Germain (1653-1734) qui est le second fils. C’est lui qui reprendra le nom de Broqueville de Larroque, bourgeois, sieur de Larroque. Il épouse Marie de Limoges Lartigue (+ après 1702), le 12 juillet 1671 à Monfort. Ce couple aura deux enfants Joseph (vers 1679-1758) et Marie-Thérèse (+ après 1747). Joseph a épousé Marie de Tartanac à La Sauvetat, le 30 novembre 1711, dont, jusqu’à preuve du contraire, il n’a pas eu d’enfants.

Sa sœur Marie-Thérèse a épousé, le 29 octobre 1695, Joseph Remaurin dont une fille marie morte à l’âge de 22 ans. C’est ainsi que des Empiroy se sont dissout dans les Larroque pour deux générations, seulement. Marie Faget étant morte en 1752, la métairie de Larroque d’Empiroy montre à souhait la généalogie de ce rameau Broqueville. Joseph a survécut de deux ans à Marie Faget qui devait être une domestique dans la métairie.

Au XVIIIe siècle, c’est Joseph qui reprend le titre de sieur de Larroque sans plus y rajouter « Empiroy ». Joseph né en 1701 ne continuera pas la lignée puisqu’il ne se mariera pas. Il est fils de Louis (1662-1745) et de Marie de Solaville (1666-1749). On le voit apparaître dans différents actes de ce siècle. Bien que signant « Dardé », il est qualifié de sieur de Larroque. Il meurt à 58 ans, célibataire.

Géry de Broqueville

Catégories

Archives

Calendrier

juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Diapos