Les Broqueville de Belgique issus de la bastide de Monfort en France

Récapitulons les joseph

Joseph fils de Jean au dessus ; Joseph fils de Janotet en dessous.

Joseph fils de Jean au dessus ; Joseph fils de Janotet en dessous.

Chose dite, chose faite. Après le dernier article à propos du registre paroissial 1595-1617, je me suis attaqué à la clarification des deux Joseph dont je sais que l’un est fils de Janotet et l’autre fils de Jean. Ce dernier est plus vieux d’ailleurs d’une génération mais avec un joli décalage, ils vivent à la même époque à 10 ans près.

J’ai procédé systématiquement. J’ai repris la signature de Joseph marié à Judith Saint-Martin. Celle qui me sert de critère de base est où l’on voit Joseph parrain et Judith Saint-Martin, sa femme, comme étant marraine dans l’acte de baptême de Joseph Latrobe fils de Isac et Marie Labaule (1).  Toutes les signatures ressemblant à celle-là ont été placées dans le même répertoire de telle sorte que je peux suivre par ordre d’apparition dans les archives le personnage. L’intérêt est de tomber sur un texte où je me trouve avec la même signature et me garantissant que ce Joseph est bien le fils de Janotet.

Ceci est devenu une certitude, grâce au pacte de mariage de Joseph avec Judith Boiber daté de 1639 (2). Sa première femme, Judith Saint-Martin est décédée le 22 juin 1630 (3).  Pour le moment, il y a un  mariage intermédiaire avec Charlotte de Lavedan, mais je dois encore vérifier s’il est bien attribuable à ce Joseph ou à l’autre.

Charlotte semble bien être la seconde épouse de Joseph. L’acte de naissance de Anne Broqueville fille de Joseph et de Charlotte Lavedan, le 14 avril 1633, n’est pas une preuve en soi. On se trouve trois ans après le décès de Judith Saint-Martin et avant le mariage avec Judy de Boiber. Dans cette période, trois naissances ont lieu : François en 1631, Anne ici présente et Françoise en le 15 février 1637, soit un an avant le mariage suivant de Joseph. De plus, lors du baptême de Anne, son grand-père, Janotet, est présent et signe l’acte, bien que l’acte ne montre pas le lien de parenté. Ce serait bizarre que Janotet soit présent à un baptême dont il n’aurait qu’une lointaine parentée.

Comme Joseph se marie en 1638 avec Judy de Boiber, Charlotte est décédée dans le courant de l’année de naissance de sa dernière fille, Françoise.

Le résultat final est que Joseph fils de Jean n’a plus d’épouse attribuée… et donc que sa descendance est hypothétique. Elle est attribuée avec des noms d’épouses en provenance du texte de Ludovic Mazeret, sui reste à mes yeux sujet à caution pour ce qui est du début du XVIIe siècle.

Géry de Broqueville


(1) Registre paroissiale de 1595-1617, coté  5MI208 au Archives départementales du Gers à Auch (AD32).

(2) Notaire Labaule, coté 3E8832 aux AD32.

(3) Registre Paroissial de Monfort.

Catégories

Archives

Calendrier

août 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Diapos