Les Broqueville de Belgique issus de la bastide de Monfort en France
Plan Napoléonien de Bigourdas

Plan Napoléonien de Bigourdas

Il semblerait que le nom de cette métairie provienne de la famille Bigordan. C’est cette orthographe qui est connue au XVI et XVIIe siècle. La famille Bigordan aurait laissé son nom à cette métairie.

La métairie de Bigourdas est entrée dans le patrimoine familial au moins dans les années 1580 par l’achat de quelques terres jusqu’au moins les années 1760. Dans un acte d’achat daté du 9 janvier 1628, Jean Broqueville fils de feu Antoine, bourgeois, achète la totalité de la métairie avec environ 16 concades aux alentours immédiats. C’est la famille Dutap qui vend ses terres et plus particulièrement Guillaume ainsi que Jean et Pierre ses deux fils, tous les trois marchands de la ville de Monfort (1).

Dans cet acte nous avons une description du bâtiment : « bâti de pierre recouvert de tuiles canal constituant de 4 étages, deux bas et deux haut. » Le bâtiment est construit sur un dénivelé de terrain qui donne deux étages enfouis en sous-sol d’un coté et un seul de l’autre. Les terres sont cultivées de blé mais on y voit des vignes plantée sur la Comme de Bigourdas. A l’arrière de la maison se trouve a un jardin.

Le bâtiment actuel date de 1850 comme en témoigne l’inscription au dessus d’une porte. Seul les soubassements datant de cette époque-là sont visibles. La grange qui est dans la continuité du bâtiment principal a été construite avec des pierres de récupération de l’ancien bâtiment. C’est la famille Breton qui a construit le bâtiment actuel avec des pierres de réemploi récupérées dur les ruines de l’ancienne demeure. Il est toutefois très difficile de se faire une idée de ce qu’était la demeure dans laquelle a vécu plusieurs génération de Broqueville, si ce n’est en regardant le plan napoléonien.

Le premier Broqueville connu a possédé Bigourdas est Jean, qui est devenu le premier sieur d’Endardé né vers 1587.  Le suivant est son fils Jean et ensuite Louis (vers 1660-1745) et enfin Dominique (1663-1721) prêtre de son état et seigneur de Bigourdas. Charles-Hubert de Broqueville, père se Stanislas qui est le premier Broqueville de Belgique a échangé Bigourdas contre des terres à Salpinson pas loin de Mauvezin.

(1) Notaire Lauzéro, AD32, cote : 3E8862 (19223-19230)

Catégories

Archives

Calendrier

juin 2018
L M M J V S D
« Mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Diapos