Les Broqueville de Belgique issus de la bastide de Monfort en France

Tous réunis pour un enterrement

Avec un titre pareil on pourrait s’imaginer qu’il s’agit de la description d’une rencontre familiale à Monfort, tant j’en ai l’habitude de trouver des petites perles dans les archives départementales, chez les notaires. Il s’agit simplement d’un faire-part daté du 29 juin 1881. Les derniers Broqueville français de Monfort ne sont pas encore éteints et il ne s’agit pas d’un décès familial. Il s’agit de celui de la Comtesse Emmanuel de Beauffort née de t’Serclaes-Tilly (1815-1881).

Ce qui est intéressant, ce sont les noms des familles qui annoncent le deuil. Il y a bien entendu la famille Beauffort, mais il y a aussi les familles Briey, Broqueville, Ditrichstein et Mensdorff-Pouilly. Pourquoi, je retiens ces noms là alors qu’il y en a d’autres ?

Pour les Beauffort on y voit, Emmanuel (1812-1886) qui est l’époux, suivi de Jules de Beauffort (1841-1903) et son épouse, Adélaïde de Pouilly (1785-1827) et de leurs propres enfants Charles, Louis, Alix, Baudouin, Marie et Mathilde. S’intercale entre les parents Beauffort et leurs enfants, Paul de Rougé qui a eut de sa femme Marie de Beauffort (1852-1891), sœur de Jules, Adrien, Emmanuel et Stanislas de Rougé. La sœur d’Emmanuel n’est pas cité puisqu’elle est déjà décédée ainsi que son mari. Il s’agit de Laurence de Beauffort (1810-1869) et de Camille de Briey (1799-1877).

Ainsi, viennent logiquement les Briey. Nous avons encore vivante la comtesse Albert de Briey et son frère Louis, ses enfants. Marie-Claire, Albert, Louis de Briey, fille et fils de Camille de Briey. Le père de ce dernier est Louis-Hyacinthe (1772-1833) qui a épousé Anne de Pouilly (1773-1779), sœur de Adélaïde qui a épousé un Beauffort (voir-ci-dessus). Marie-Claire de Briey (1832-1876) a épousé Stanislas de Broqueville. Il est donc logique que Stanislas de Broqueville (1830-1919) apparaisse.

Après cela ce sont les autres familles un peu plus éloignées puisque l’on rentre dans la catégorie des cousins. Je retiendrai ici les Ditrichstein et Mensdorff-Pouilly, Ces deux familles sont en réalité la même et son issues des Pouilly. Ces derniers sont issus de la Lorraine. S’il n’y avait pas eu la révolution française, cette famille serait probablement déjà éteinte. Nous avons vu que les deux sœurs, Anne et Adélaïde ont épousé deux de mes ancêtres, en l’occurrence, pour la première Louis-Hyacinthe de Briey et la deuxième Adélaïde de Pouilly ayant épousé Jules de Beauffort. Elles sont toutes deux sœurs d’Emmanuel de Pouilly, mieux connu sous le nom de Mensdorf-Pouilly (1). Emmanuel a épousé Sophie de Saxe-Coubourg-Gotha qui est la sœur de Léoplod Ier, roi des Belges. Emmanuel est donc l’auteur de la branche des Mensdorf-Pouilly qui existent encore en Autriche. Un de ses fils Alexandre pris le nom de son épouse, Alexandrine von Dietrichstein, puisque par son mariage il devint prince de Dietrichstein et donna une nombreuse descendance. Son frère aîné, Alphonse-Frédéric continua la lignée des Mensdorf-Pouilly.

Il est probable que ce soit sur cet unique faire-part où l’on puisse trouvé des cousinages aussi proches et aussi prestigieux réunit pour les funérailles de l’un d’eux, document qui nous est arrivé via un site d’enchère sur Internet.

Géry de Broqueville


(1) La vie d’Emmanuel de Mensdorf-Pouilly sera évoquée dans un prochain article.

Catégories

Archives

Calendrier

novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930