L’écriture du notaire de Culheux étant assez obscur, nous pourrions lire de la Tour ou de la Tono. Il faudrait mieux connaître l’écriture de ce 5 juin 1565 pour bien déterminer le nom exact de cette dame. L’intitulé est tout de même “Testament de Yolande de la Tour déclarée (?) de Broqueville“. Le texte, tr!s difficile à lire cite tout de même deux Broqueville.

Il n’est donc pas du tout, avec mon niveau de connaissance actuel, possible de déchiffrer ce testament. Les deux seul Broqueville qui semblent être cité dans ce texte est Sanson et Jehan Broqueville.

Sanson est cité avec son diminutif “Sans” Broqueville. Le seul Sans répertorié à l’époque était Sanson père de Bertrande Broqueville. Celle-ci avait épousé François Saluste. De ce couple est né le fameux Guillaume Saluste du Bartas. Il s’agit donc probablement de ce Sanson-là qui hérite de Yolande de la Tour.

Le deuxième Broqueville nommé est Jehan en même temps que Sanson Montangier. Tous les deux habitent Monfort. Jehan pourrait être le frère de Sanson. Jehan et Sanson sont les fils de Jehan dit Arnaud Broqueville selon Lusovic Mazeret. Comme je n’ai pas encore pu trouver les preuves de cette affirmation, je garde cette information de manière provisoire.

Yolande de la Tour semble faire de Blaise Yono (de la Tour) (?) son héritier universel et général pour le reste de ses biens.

Comme vous pouvez le voir, je suis encore loin de comprendre les pattes de mouche du notaire de Culheux (1).

Géry de Broqueville

(1) Notaire de Culheux côte 3E8797 aux AD32 (25208-25210)