Je pensais être quitte des Joseph les ayant identifié petit à petit. Dans le texte qui nous occupe ce jour daté du premier août 1581 (1), nous avons la chance d’avoir cette phrase « Présent Joseph Arnaud Broqueville père et fils et Jehan Broqueville fils d’autre Joseph de Monfort« . En fin de texte, nous avons une signature.

Évidemment, quand on écrit père et fils, le notaire donne deux prénoms sans séparation type virgule. Ce sont en réalité deux personnages différents. Joseph est le père et Arnaud le fils. Dans la généalogie que j’ai reconstitué, j’ai effectivement un Arnaud, brassier, marié à Jeanne Bonneborgoigne. Arnaud est fils de Joseph « le plus vieux » et de Bertrande du Faur. Je n’ai pas encore réussi à identifier d’où vient ce Joseph.

Le personnage suivant est Jehan Broqueville, fils d’autre Joseph. Il est plus facile de déterminer qui est Jehan vu que nous connaissons déjà sa signature. Il s’agit de celle de Jean dit Janotet Broqueville fils de Joseph. Dans le même registre on voit clairement sur la même page, sa signature (2)

Je n’ai pas pas encore assez d’information sur ces deux ou trois personnages pour les intégrer définitivement dans la nouvelle mouture de la généalogie Broqueville.

Géry de Broqueville

(1) Notaire Daguzan côte 3E8814 aux Archives départementale du Gers à Auch (AD32) – (25305-25306)

(2) toujours dans le même registre du notaire Daguzan mais cette fois le 20 septembre 1581, Jean Broqueville signe deux fois en tant que fils de Joseph. Dans ce texte là, on a donc la confirmation de la signature de Jehan. (25307)