Skip to main content

Jamais noble ?

C’est en cherchant l’origine du nom de « Colomé » (1) porté par Jean-Baptiste et son fils Jean-Joseph-Bernard de Broqueville que j’ai découvert dans les profondeurs du Net, un document qui a vachement bien éclairé ma lanterne. J’ai enfin découvert pourquoi les Broqueville français n’ont jamais été reconnus nobles, par la royauté ! Les derniers Broqueville subsistant […]

Joseph, bourgeois de Solomiac

Nous avons vu récemment que Pierre et son fils Jean ont été durant la première moitié du XVIIe siècle des habitants de Saint-Léonard. Durant cette période, Joseph fils de Jean est devenu bourgeois de Solomiac. Le premier texte trouvé remonte au 25 février 1628 où l’on voit Joseph Broqueville fils à feu Jean qui vend […]

Jean le plus vieux

J’avais déjà écris un article intitulé la litanie des vieux pour montrer combien il était complexe de différencier les différents Jean, prénom favori d’entre tous chez les Broqueville de toutes les générations. Cette fois je m’attaque à « Jean natif le plus vieux de Monfort » qui semble être non pas le plus ancien, mais celui dont […]

Une condamnation intéressante

Louis de Broqueville, dernier Broqueville français, décédé en 1895 avait une sale réputation de joueur et de brûler la chandelle par les deux bouts. Avec une telle réputation de flambeur, il lui fallait beaucoup d’argent. Il en cherchait là où il était possible d’en trouver. Les différents actes reprennent sa condamnation a remboursé sa tante. […]

Stanislas voyage à Monfort

La famille Broqueville s’installe en Belgique de plus en plus bien que ses membres soient encore moins nombreux que les doigts des deux mains. Stanislas entreprend un voyage à Monfort, berceau de sa famille. Stanislas décèdera en 1919 alors que son épouse, Marie-Claire de Briey est décédée en 1876 à l’âge de 43 ans. Le […]

Les Broqueville à Bajonnette

Continuant à transcrire des textes que j’ai omis de présenter en ces pages par manque de temps, voici un texte qui ne provient pas des notaires. Il se trouve dans la série A des Archives départementale du Gers. (1) Ce texte est intitulé ainsi : « Reconnaissance fournie au domaine des biens emphytéotiques relevant du roi […]