Skip to main content

Vendre pour payer les dettes de son oncl...

Les héritiers reçoivent avec gratitude l’argent, les terres, les meubles de leurs ayeux généralement par testament puisque les Broqueville passaient souvent par les notaires pour régler définitivement les questions de succession. Parfois des mauvaises surprises attendent les héritiers comme celles de payer les dettes du père après son décès. C’est ce qui arrive à Jean […]

Nouvelle signature

Le pacte de mariage d’entre Jean Perallo et Catherine Vibal ne m’intéresse pas outre mesure. La seule chose qui m’importe dans le texte du notaire Pierre Ponsin (1), ce sont les signatures de quatre Broqueville. L’ennui est qu’un seul est nommé, il s’agit de Jean Broqueville sieur d’Endardé (1630-1705). Sur la photo ci-dessus, la signature […]

Imbroglio financier

Il n’y a pas à dire mais le texte que j’ai abordé ce jour est très complexe à comprendre tant il y a un imbroglio financier. Il s’agit d’un pacte de mariage entre Jean Casenove, procureur du sénéchal de l’Isle-Jourdain et Angélique Sabathier. (1) Si j’ai photographié ce texte, c’est parce que j’ai vu qu’un […]

Il faut avoir l’œil !

Quand on passe en revue les notaires, il y a parfois des grands moments de lassitudes tant il y a des interventions des Broqueville dans tous les domaines, tant pour eux-mêmes qu’en tant que témoins d’actes dont ils n’ont rien avoir. Mais il faut toujours avoir l’œil bien ouvert pour déceler des subtilités qui font […]

Testament de demoiselle de Solaville

Testament de demoiselle de Solaville

C’est par l’acte du 13 mars 1731, chez notaire Marcassus que l’on connait la date du testament de demoiselle de Solaville et son contenu. On sait alors qu’elle est décédée à cette date. montre qu’elle est en réalité décédée en 1731 puisqu’on ouvre son testament. Ce qui est étrange, c’est que c’est à la demande […]

Reconnaissance féodale de certaines terr

Reconnaissance féodale de certaines terres Broqueville

Le 23 septembre 1695, Jean Broqueville sieur d’Endardé (1630-1705) marié avec Brigitte de Cotignon (1627-1697) reconnaît que 22 concades 14 places 4 escats possèdent des droits féodaux qui appartiennent à messire Jean-Aymeric de Preissac de Marestang seigneur de Marac et de Gavre, marquis d’Esclignac et d’autres places. Ce dernier est absent et est représenté par […]