Skip to main content

Le collège de Monfort

Un témoin présent dans un contrat de gasaille est « escolier », ce qui suppose qu’il fait ses études « secondaires » dans le collège de Monfort. Dans la bastide, une rue porte le nom de rue de l’école. On sait par ailleurs que Monfort possédait une école depuis le XVe siècle. Actuellement, il est très difficile de situer […]

Un petit dessin

Un dessin a attiré mon attention à la fin du registre des actes de 1639 du notaire Mazars. Dessin se trouve sur un parchemin servant de couverture à ce registre. Il n’est pas rare de des vieux parchemins servent comme couverture de registre. Il se trouve sur la troisième page de couverture de ce registre. […]

Un tonneau est un meuble

Toujours chez le notaire Mazars (1)que j’épluche depuis des mois, j’ai découvert un acte d’achat de meubles par maître Joseph Lauzéro à Jean Broqueville substitut. En fait de meubles, il s’agit de matériel de vinification dont des tonneaux. Ancien vigneron que je suis, il est clair que je m’intéresse de connaître les mots utilisés chez […]

Barrieu et Bacon

Barrieu et Bacon

Depuis que j’ai fait ma petite bulle d’oxygène, je me suis dit qu’il était peut-être intéressant de creuser cette question des cartes postales en ma possession. J’avais peut-être d’autres photos d’Henri Bacon mais j’avais peut-être aussi des cartes postales de Barrieu dont on parle dans l’article de La Dépêche ! J’ai ainsi regardé de plus […]

Trop paresseux pour écrire les dates

Et donc pas de dates dans ce texte ! Le notaire Mazars comme bien d’autres notaires de Monfort, mais surtout lui, est capable d’écrire dans des actes différents qui se suivent et ne se ressemblent pas, l’expression « Le dit jour », sans date. Fort heureusement, l’on se trouve dans un registre d’une année bien déterminée. Et […]

Ayraux et patus, deux nouveaux mots du X...

Ayraux et patus, deux nouveaux mots du XVIIe siècle

Dans un acte de vente (1) de quelques biens se trouvant à En Salivan (Monfort) par le sieur Louis Broqueville d’Endardé aux frères Guilhem et Jean Roux laboureurs de la dite ville on découvre deux nouveaux termes très XVIIe siècle. « (…) présent et acceptant savoir est une sienne mettre consistant en trois chambres sut le […]

Reconnaissance féodale de certaines terr

Reconnaissance féodale de certaines terres Broqueville

Le 23 septembre 1695, Jean Broqueville sieur d’Endardé (1630-1705) marié avec Brigitte de Cotignon (1627-1697) reconnaît que 22 concades 14 places 4 escats possèdent des droits féodaux qui appartiennent à messire Jean-Aymeric de Preissac de Marestang seigneur de Marac et de Gavre, marquis d’Esclignac et d’autres places. Ce dernier est absent et est représenté par […]

Un maison en bien mauvais état

Un maison en bien mauvais état

Louis Broqueville d’Endardé a acheté une maison le 7 février 1692 à Jean Sabathier. Cette acte a été passé chez maître Bernard Larrigaudère notaire de Sarrant (1) selon la relation effectuée par deux charpentiers de Monfort que sont François Fourcade et Dominique Lafitte. Cette relation est reçue par maître Jean Marcassus, notaire de Monfort a […]