Pierre, habitant de Saint-Léonard

Pierre, habitant de Saint-Léonard

Nous ne sommes plus allés aux archives départementales du Gers situées à Auch, depuis au moins un an. J’y retourne bientôt. Donc je cherche des petites histoires à se mettre sous la dent. Ce n’est pas chose évidente d’autant que les Broqueville passent leur temps chez les notaires pour pas grand chose. Enfin, c’est une vue d’un esprit du XXIe siècle. Tout compte fait Saint-Léonard n’est pas un prétexte pour combler le vide !

(suite…)
Stanislas voyage à Monfort

Stanislas voyage à Monfort

La famille Broqueville s’installe en Belgique de plus en plus bien que ses membres soient encore moins nombreux que les doigts des deux mains. Stanislas entreprend un voyage à Monfort, berceau de sa famille.

Stanislas décèdera en 1919 alors que son épouse, Marie-Claire de Briey est décédée en 1876 à l’âge de 43 ans. Le couple a eu 7 enfants né entre 1856 et 1868. Les deux garçons portent le prénom de Charles, futur ministre, auteur de la branche ainée et Athanase, auteur de la seconde branche de la famille installée en Belgique. (suite…)

Les Broqueville à Bajonnette

Les Broqueville à Bajonnette

Continuant à transcrire des textes que j’ai omis de présenter en ces pages par manque de temps, voici un texte qui ne provient pas des notaires. Il se trouve dans la série A des Archives départementale du Gers. (1)

Ce texte est intitulé ainsi : « Reconnaissance fournie au domaine des biens emphytéotiques relevant du roi et des seigneurs comte de Parabèlle et de Saint-Christau dans la juridiction de Bajonnette et de la rente annuelle de 2 sous par arpent de droit d’oblie, due à cet effet avec les autres droits de mutation, etc. par Jean Broqueville, sieur d’Endardé, bourgeois de Monfort. »

(suite…)

Femme d’affaires, de mère en fille

Femme d’affaires, de mère en fille

C’est à travers la succession de lecture d’acte du notaire Ponsin (1) qu’un trait de caractère de Blasie Broqueville m’a sauté aux yeux. Celle-ci est bien la fille de sa mère, Marie Busquet : deux femmes d’affaires.

En son temps j’avais écrit un article sur Marie Busquet et son caractère entreprenant. Elle achetait, revendait, entretenait les biens de feu son mari, Pierre Broqueville d’Empiroy au nom de ses enfants. Elle a du transmettre ce caractère de femme d’affaire à sa fille Blasie, assurément. Cette dernière est moins présente que Marie mais elle reste énergique.

(suite…)